• Post category:MaaS

L’impact du numérique sur la mobilité

L'impact du numérique sur la mobilité

2020 fut une année marquée par la pandémie mondiale, qui a freiné les personnes du monde entier ainsi que les français dans leur mobilité. Il a fallu apprendre à vivre sans cette forte utilisation des moyens de mobilité avec laquelle nous avions construit nos vies. Explosion du commerce en ligne, grand boom du télétravail et de l’utilisation des outils de visioconférence… Les outils numériques nous ont permis de nous adapter et de réorganiser nos vies pendant cette période particulière.

Depuis quelques années maintenant, le terme mobilité a remplacé la notion de transport. La mobilité désigne l’usage des différents moyens de transport, le fait de se déplacer d’un point A à un point B. Cela désigne donc toutes les infrastructures que nous utilisons pour nos déplacements quotidiens mais aussi pour un usage plus large.

En effet, la mobilité englobe d’une manière plus globale nos déplacements c’est-à-dire l’information dont nous avons besoin pour nous déplacer. D’un point sur les trafics routiers à quel transport utiliser pour la mobilité du dernier kilomètre.

Bien avant cette crise, le numérique a eu un impact profond sur le marché de la mobilité. On le retrouve notamment avec la présence en ligne d’un grand nombre d’acteurs tels qu’avec les applications de VTC/Taxis. Le covoiturage et aussi l’émergence des nouvelles solutions de micro-mobilité comme les services de free-floating ( trottinettes et vélos ), véhicules électriques,etc. Si bien que de nos jours nous faisons le constat que le marché de la mobilité du dernier kilomètre est un marché fragmenté.

Mais le numérique n’a pas seulement impacté le secteur de la mobilité avec l’arrivée de nouveaux opérateurs et de nouvelles offres. Il a aussi transformé notre rapport face à la mobilité, notre façon de consommer ces services et bien d’autres aspects positifs mais aussi négatifs que nous allons développer. Si bien que désormais, le digital occupe une place importante dans la mobilité des usagers.

 

Abonnez-vous à notre NEWSLETTER

Rendez-vous tous les mois pour être informé des nouveautés concernant Ship&Co !

Nous suivre

Catégories

L'impact du numérique, un véritable outils pour la mobilité

Il intervient tout d’abord comme un outil dans l’optimisation et le pilotage des infrastructures de transport en général. Effectivement, il permet la fluidification de la relation client. Il est désormais possible d’interagir avec le site de l’opérateur de transport ou de la ville dans sa globalité afin d’avoir la réponse à nos questions ou même nos réclamations. Leur gestion est alors simplifiée que ce soit pour les utilisateurs mais également pour l’entreprise derrière. 

Le parcours client est nettement plus simplifiée depuis l’essor des nouvelles technologies dans nos vies: cela commence par commander directement son ticket de transport en ligne depuis son domicile ou depuis n’importe quel autre lieu sans avoir à se déplacer en gare ou en boutique en passant par la mise à disposition d’informations en temps réel au voyageur durant tout son déplacement. 

Ces dernières vont aussi influencer l’usager dans son déplacement en permettant de le tenir au courant des différents itinéraires, d’éventuelles pannes, des horaires etc…

De plus, pendant la crise sanitaire que l’on traverse, le numérique a permis à de nombreuses entreprises de poursuivre leurs activités. Ce qui continue entre autre de limiter la propagation du virus. En effet, il a rendu le télétravail possible grâce à de nombreux outils mis à disposition: visioconférence, salon 100% digitaux… Et a fait évoluer l’e-commerce, qui a explosé durant cette période. Le numérique a donc réinventé la mobilité, a créé une nouvelle forme tant au niveau du travail, que de la consommation ou du transport.

 

L'arrivée du digital, un levier pour une multimodalité et une mobilité plus verte

Entre autres, le numérique a facilité également la multimodalité des usagers. Notre ami Wikipédia a désigné le terme multimodalité par la présence de plusieurs modes de transport différents entre deux lieux. En résumé, vous avez le choix entre différents modes de transport pour un même trajet, c’est d’ailleurs à ce moment que les applications MaaS ou encore les comparateurs entrent en jeu. Elles permettent de passer d’un moyen de déplacement à un autre, en toute simplicité.

On note à ce jour différents exemple d’applications MaaS. Le cas le plus connu étant celui de Whim qui s’est développé dans la ville de Helsinki. Cet app permet de pouvoir planifier, comparer et réserver une solution de mobilité parmi l’ensemble des services urbain que nous connaissons : Taxi, transports en commun, vélos en libre service, trottinette,etc… Depuis son lancement, l’entreprise Whim a annoncé avoir observé une baisse de l’utilisation de la voiture individuelle au profit d’une hausse de 200 % du covoiturage.

D’autres projets similaires sont égalemet en cours, comme celui de la Stib à Bruxelles avec un lancement officiel prévu pour 2022. Allons encore plus loin avec Siemens Mobility qui est en train de travailler sur une plateforme MaaS ayant un champs d’actions sur l’ensemble du territoire Hollandais. Enfin, sur le marché français, on note l’initiative de Transdev afin d’accélérer la mise en place ainsi que la propagation du MaaS sur le territoire.

Tout ces projets ayant pour objectifs de :

  • Fournir un environnement unique pour planifier, réserver et payer un ensemble de services multidmodal
  • Fournir une expérience de déplacement fluide et respectueuse de l’environnement
  • Ouvrir et rassembler l’écosystème mobiltié à l’ensemble des opérateurs de transport du dernier kilomètre sur un territoire donné.

Le choix d’usages plus ‘doux’ de mobilité, la meilleure disponibilité des moyens de transport, la fluidité des déplacements et la parfaite interaction avec l’environnement. Tous ces facteurs sont étroitements liés au numérique qui permet ainsi de contribuer à la baisse des émissions de CO² liée aux transports qui représente aujourd’hui 30 % des émissions totales de CO² en Europe. 

Source : annal.org

Autres exemples du numérique dans la mobilité

  • Péage urbain (sans contact et adapté au véhicule et au chauffeur) à Stockholm. Ce projet avait pour objectif de réduire la pollution dans la ville de 20 %. Mais aussi de créer un report modal de 40 000 personnes vers les transports en commun.
  • Un grand opérateur de transport a enrichi son système de réclamation client grâce à l’intelligence artificielle Watson pour améliorer la qualité des réponses et traiter plus de réclamations.
  • Demain, la technologie, le numérique et les réseaux cellulaires (5G notamment) permettront l’autonomie des véhicules par des interactions permanentes et en temps réel avec son environnement urbain. Retrouvez notre article sur le développement et la commercialisation prochaine des véhicules autonomes.
 

Une révolution digitale qui ne profitent pas encore à tout le monde

Aujourd’hui encore, les usagers n’ont toujours pas un accès égal aux technologies. En effet, une fracture numérique persiste : pas tout le monde ne dispose d’un smartphone et/ou d’une connexion internet appropriée. 

Selon le baromètre du numérique de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), et de l’Agence du numérique, réalisé en 2017, 19 % des Français ne possèdent pas d’ordinateur et 27 % n’ont pas de smartphone. L’étude montre aussi qu’ils sont un certain nombre à ne pas être à l’aise avec ces outils : 31 % ne se sentent pas compétents pour utiliser un smartphone, 33 % pour utiliser un ordinateur.

Autre problème identifié, celui de la disponibilité, en effet pour le moment, concernant les projets lancés comme Whim ou encore Ubigo. Ces applications ne sont disponibles que dans certaines villes et mettent un certain délai à se mettre en place au sein de nouveaux territoires. Ce qui en fait donc un produit difficile à « scaler » sur différentes zones géographiques rapidement.

C’est aussi l’une des raisons de la création de Ship&Co, au travers d’une API unique & robuste, différentes structures professionnelles commes des entreprises du voyage, du tourisme, des villes mais aussi des plateformes de mobilité peuvent vendre tout un panel de solutions de mobilité en ligne simplement via un partenaire unique. Leur permettant de faire profiter à leurs utilisateurs d’une accessibilité à différents moyens de transport sur de nombreux territoires grâce à quelques lignes de code.

Le dernier frein est représenté par l’accès à l’information, le traitement d’un nombre gigantesque de datas à collecter et à traiter. De nombreuses entreprises s’attaquent depuis quelques années sur ce sujet afin de faciliter à des tiers l’accès aux différentes données souvent très perrilieuses à récolter.

Enfin, on note également parmi cette transformation digitale de la mobilité, une innovation ainsi qu’une évolution progressive vers le terme « Smart Mobility ». Le tout faisant partie intégrante de la transition vers le modèle de la ville intelligente dont au parle de plus en plus dans notre quotidien.

 
impact numerique maas smart city

En conclusion, l’impact du numérique s’est fait grandement ressentir dans la mobilité d’aujourd’hui et ne cessera de grandir dans la mobilité de demain. En effet, il permet notamment la fluidification et l’optimisation des déplacements et de l’expérience utilisateur, le désengorgement des villes mais aussi facilite la relation client et l’accès à l’information. 

Il a été un outils non négligeable durant la crise sanitaire puisqu’il a aidé à la mise en place du télétravail nécessaire pour limiter la propagation du virus et a fait évoluer nos manières de consommer avec le développement encore plus rapide des plateformes e-commerce (drive pour faire ses courses par exemple).

Le numérique a favorisé la multimodalité et la mobilité plus douce grâce à l’émergence des nouveaux services comme l’autopartage, les systèmes de free-floating ainsi qu’aux applications MaaS qui facilitent la vie. Néanmoins, cela reste à contraster avec l’accès inégale à toutes ces nouvelles technologies. Arriverons-nous à un monde 100% digital à terme, avec une utilisation égale pour tous des nouvelles technologies ? À autoriser et réussir à traiter toutes ces différentes datas ? Affaire à suivre dans les prochaines années…

 

> Vous devriez également aimer

Visiteurs qui arrivent dans l'évènement.

Les salons professionnels et congrès prévus à Lyon pour la fin de l’année 2019

La fin de l’année 2019 arrive à grands pas, et par conséquent cela signifie que les derniers événements, salons ou congrès de 2019 vont prendre place. Sur la ville de Lyon, à partir de novembre 2019, encore une dizaine d’événements professionnels vont avoir lieu. Pour vous tenir informé de ces derniers, nous avons réalisé une liste des derniers événements comprenant des salons professionnels et des congrès qui prendront place sur la fin de l’année 2019.

Lire la suite »
Voyage éco-responsable, comment réduire son empreinte carbone.

Comment limiter son empreinte carbone lors de ses voyages ?

Aussi important que soit le voyage d’affaires pour les entreprises ou les voyages loisirs dans le but de découvrir d’autres horizons ou de se relaxer en famille, l’empreinte carbone que nous laissons derrière nous chaque fois que nous nous adonnons à notre envie d’errer peut-être significative.

Lire la suite »