• Post category:MaaS

MaaS, l'application ultime pour gérer ses déplacements ?

Adepte des concepts articulés autour de la smart city ( la ville intelligente ) qui a pour but de faire évoluer les villes dans un environnement durable ? Comprenant une urbanisation responsable, un habitat intelligent mais également des modes de transport et une gestion de la mobilité intelligente. C’est sur le domaine de la mobilité, plus généralement de la micro-mobilité qu’intervient l’application MaaS ( Mobility as a Service ) également nommé  » la mobilité servicielle ». Ce concept permet entre autres de mixer des solutions publiques avec du privé, des services individuels et collectifs et tout cela accessible sur une application.

S’agit-il de la solution de mobilité de demain ? Peut-elle changer les comportements liés à l’utilisation des transports de la part des usagers ? Partons à la découverte d’un phénomène riche et complexe mais aussi porteur d’espoir pour l’avenir de notre société.

Le MaaS, c'est quoi ?

Interconnexion des services de mobilité

Le Mobility as a Service repose sur l’unification des services de transports. Son objectif initial, fusionner les outils d’information multimodale ainsi que ceux de billettiques afin de permettre aux utilisateurs d’aller d’un point A à un point B. Par la centralisation d’un panel de solutions de transports, il permet de fluidifier et de simplifier les parcours en proposant des alternatives à la voiture individuelle et encourage l’utilisation des nouvelles mobilités telles que le vélo, l’auto-partage, les trottinettes en freefloating et les transports en commun.

Le terme MaaS provient du monde de l’informatique, plus précisement on parle de Software as a Service ( SaaS) lorsqu’on utilise un logiciel qui ne se charge pas sur le serveur de son entreprise ou sur son ordinateur. Ce type de plateforme SaaS s’est généralisé depuis quelques années grâce à la connectivité ainsi que le cloud computing. Etant un modèle de distribution de logiciels au sein duquel un fournisseur tiers héberge les applications de ses clients et les rend disponible via l’utilisation d’internet. Ce type de plateforme permet entre autres de posséder, de maintenir et d’administrer les logiciels et infrastructures « sur site ».

En réalité, sur internet nous utilisons quotidiennement ces types de logiciels à distance. Autour de la mobilité on recense les applications multimodales Google Maps ou encore City Mapper par exemple qui réalisent du traitement de données GPS afin de géolocaliser les utilisateurs. Elles fournissent des informations en temps réel grâce à un système de tracking concernant la disponibilité des différents modes de transport. En revanche, celles-ci ne permettent pas une intermodalité des solutions, c’est pourquoi en intégrant la donnée et des algorithmes prédictifs, avec le MaaS le parcours des usagers devrait être encore plus fluide car il simplifie le passage d’un mode de transport à un autre pour un seul voyage offrant une centralisation de l’information, de la réservation ainsi que du paiement.

Concernant le MaaS, ce terme est employé afin de désigner les différentes offres de services de mobilité regroupant des alternatives à son propre véhicule individuel mais aussi les outils donnant un accès à ses offres. Lorsque l’on décompose le terme MaaS, « Mobility » rassemble toutes les solutions, et  » as a Service » tous les outils pour y accéder.

La génèse du concept

Whim est l’un des exemples les plus cités lorsque l’on évoque le MaaS. Son offre globale est assez simple, c’est une application mobile permettant d’accéder à plusieurs services de mobilité ( vélos, voitures partagées, transports collectifs,taxis,VTC,…). L’entreprise finlandaise a implanté ce type de service au sein de la ville d’Helsinki et continue sa croissance au sein d’autres villes du monde entier comme Tokyo ou encore Singapour.

Au niveau de l’Europe de l’Ouest, l’application qui se rapproche le plus du MaaS a été lancé par l’autorité des transports de Berlin. Jelbi intègre les offres de transport public de la ville, scooter électrique, train ou encore auto-partage. Jelbi représente le modèle le plus couramment mit en place sur le MaaS, une application maîtrisée par une autorité du transport offrant l’accès à plusieurs services de mobilité publics.

En France, depuis 2018, la ville de Mulhouse a lancé son projet « Compte mobilité » permettant aux usagers de la ville d’avoir plusieurs services de mobilité de l’agglomération sur une seule application smartphone avec un règlement des services utilisés à la fin du mois.

Compte mobilité Mulhouse

L'arrivée des opérateurs privés

Certains opérateurs privés de mobilité ont également pris la vague, on peut citer plusieurs exemples :

  • Aux USA, à Denver, les usagers d’Uber peuvent connaître les horaires de bus et acheter le titre de transport directement sur l’application.
  • A Londres, Citymapper recense de nombreuses solutions de mobilité et propose une carte de paiement.

En France, il est compliqué de vendre des tickets de transports en commun pour les opérateurs privés. Notamment dus au fait, que dans de nombreuses villes les titres de transport accusent un retard en matière de digitalisation. Toutefois, avec la loi LOM ( Loi d’Orientation sur les Mobilités ), l’accès de tiers comme les opérateurs de transport privés à la distribution et la vente des titres de transports publics devraient être simplifié. Cette loi repose sur 3 grands piliers afin de transformer l’utilisation actuelle de la mobilité.

  • Investir plus et mieux dans les transports du quotidien
  • Faciliter et encourager le déploiement ainsi que l’utilisation de nouvelles solutions pour permettre à tous le monde de se déplacer
  • Engagé la transition vers une mobilité plus propre afin d’atteindre l’objectif de la neutralité carbone en 2050

Les avantages de la mobilité servicielle

Le MaaS nous donne une vision idéale et ambitieuse de ce à quoi pourrait ressembler la mobilité de demain, toutefois, pour y parvenir de nombreuses étapes sont à franchir au préalable, notamment celle de la transformation numérique par les acteurs de la mobilité, qu’ils soient publics ou privés.

Les avantages du concept MaaS se distinguent en plusieurs points. Tout d’abord, le large choix de services de mobilité proposés offrant une réelle valeur ajoutée pour l’utilisateur car il n’a plus besoin de télécharger d’innombrables applications afin de combiner deux services de transports. Tout est centralisé au sein d’une plateforme unique.

Il offre la possibilité aux utilisateurs de combiner des services de transports afin de simplifier l’accès à la mobilité assurant ainsi l’usage optimal des modes de transport. De nombreuses solutions de transport font désormais partie intégrante des réseaux de transports. Le Maas permet de les intégrer et de les faire converger entre elles. Grâce aux technologies MaaS développés, l’expérience utilisateur se veut enrichie car l’utilisateur peut sur une seule application sur-personnaliser sa mobilité en connectant différents types de services selon ses propres critères.

De plus, ce segment représente une opportunité de changement fondamental dans le comportement des gens en ville et en dehors de la ville, appuyant ainsi le fait que la génération du millénaire se désintéresse de plus en plus de posséder son propre véhicule. Ce nouveau style de vie prend de plus en plus de place parmi cette génération impliquant le fait de moins rouler et d’y substituer le vélo, la trottinette ou encore la marche à pied.

L’application MaaS permet la création d’une expérience de voyage sans interruptions basées sur la demande. Afin que la planification anticipée des voyages devienne réalité, les systèmes de transports doivent évoluer vers un modèle de mobilité plus facile à utiliser, numérique offrant des modes de transport intelligents.

Enfin, le concept du MaaS s’intègre parfaitement à celui de la Smart City car il permet la collaboration entre des acteurs publics et privés du transport. Afin de faire évoluer les villes dans un environnement durable via l’élaboration de plan de déplacements urbains, au sein du monde professionnel des plans de mobilité entreprise, un changement de mentalité ainsi qu’une transition vers une mobilité plus douce telle qu’une mobilité électrique est envisageable.

Shipotsu, créateur de plateformes MaaS

Application MaaS sur mobile

Chez Shipotsu, nous avons développé une plateforme de mobilité innovante multimodale et bientôt intermodale permettant de créer des trajets sur-mesure en combinant plusieurs solutions de transport. Grâce à nos algorithmes, les voyageurs peuvent planifier, comparer, réserver et procéder au paiement pour plusieurs solutions de transport sur une seule plateforme selon leurs préférences ( trajet écologique, le plus rapide, le plus économique…)

Connectée avec des acteurs de la mobilité sélectionnés afin de proposer un panel de solutions comme des VTC, des services de transfert de bagages, des vélos et trottinettes en libre-service, de l’auto-partage, du taxi…). Dans le but d’aller plus loin que le simple logiciel Maas local, nous avons développé un outil permettant d’interconnecter des solutions dans plusieurs zones géographiques françaises afin de créer un trajet unique Porte-à-Porte.

Le MaaS, l'application ultime pour gérer ses déplacements ?

Adepte des concepts articulés autour de la smart city ( la ville intelligente ) qui a pour but de faire évoluer les villes dans un environnement durable ? Comprenant une urbanisation responsable, un habitat intelligent mais également des modes de transport et une gestion de la mobilité intelligente. C’est sur le domaine de la mobilité, plus généralement de la micro-mobilité qu’intervient l’application MaaS ( Mobility as a Service ) également nommé  » la mobilité servicielle ». Ce concept permet entre autres de mixer des solutions publiques avec du privé, des services individuels et collectifs et tout cela accessible sur une application.

S’agit-il de la solution de mobilité de demain ? Peut-elle changer les comportements liés à l’utilisation des transports de la part des usagers ? Partons à la découverte d’un phénomène riche et complexe mais aussi porteur d’espoir pour l’avenir de notre société.

Le MaaS, c'est quoi ?

Le Mobility as a Service repose sur l’unification des services de transports. Son objectif initial, fusionner les outils d’information multimodale ainsi que ceux de billettiques afin de permettre aux utilisateurs d’aller d’un point A à un point B. Par la centralisation d’un panel de solutions de transports, il permet de fluidifier et de simplifier les parcours en proposant des alternatives à la voiture individuelle et encourage l’utilisation des nouvelles mobilités telles que le vélo, l’auto-partage, les trottinettes en freefloating et les transports en commun.

Choix de services maas

Le terme MaaS provient du monde de l’informatique, plus précisement on parle de Software as a Service ( SaaS) lorsqu’on utilise un logiciel qui ne se charge pas sur le serveur de son entreprise ou sur son ordinateur. Ce type de plateforme SaaS s’est généralisé depuis quelques années grâce à la connectivité ainsi que le cloud computing. Etant un modèle de distribution de logiciels au sein duquel un fournisseur tiers héberge les applications de ses clients et les rend disponible via l’utilisation d’internet. Ce type de plateforme permet entre autres de posséder, de maintenir et d’administrer les logiciels et infrastructures « sur site ».

En réalité, sur internet nous utilisons quotidiennement ces types de logiciels à distance. Autour de la mobilité on recense les applications multimodales Google Maps ou encore City Mapper par exemple qui réalisent du traitement de données GPS afin de géolocaliser les utilisateurs. Elles fournissent des informations en temps réel grâce à un système de tracking concernant la disponibilité des différents modes de transport. En revanche, celles-ci ne permettent pas une intermodalité des solutions, c’est pourquoi en intégrant la donnée et des algorithmes prédictifs, avec le MaaS le parcours des usagers devrait être encore plus fluide car il simplifie le passage d’un mode de transport à un autre pour un seul voyage offrant une centralisation de l’information, de la réservation ainsi que du paiement.

Concernant le MaaS, ce terme est employé afin de désigner les différentes offres de services de mobilité regroupant des alternatives à son propre véhicule individuel mais aussi les outils donnant un accès à ses offres. Lorsque l’on décompose le terme MaaS, « Mobility » rassemble toutes les solutions, et  » as a Service » tous les outils pour y accéder.

La génèse du concept

Whim est l’un des exemples les plus cités lorsque l’on évoque le MaaS. Son offre globale est assez simple, c’est une application mobile permettant d’accéder à plusieurs services de mobilité ( vélos, voitures partagées, transports collectifs,taxis,VTC,…). L’entreprise finlandaise a implanté ce type de service au sein de la ville d’Helsinki et continue sa croissance au sein d’autres villes du monde entier comme Tokyo ou encore Singapour.

Au niveau de l’Europe de l’Ouest, l’application qui se rapproche le plus du MaaS a été lancé par l’autorité des transports de Berlin. Jelbi intègre les offres de transport public de la ville, scooter électrique, train ou encore auto-partage. Jelbi représente le modèle le plus couramment mit en place sur le MaaS, une application maîtrisée par une autorité du transport offrant l’accès à plusieurs services de mobilité publics.

En France, depuis 2018, la ville de Mulhouse a lancé son projet « Compte mobilité » permettant aux usagers de la ville d’avoir plusieurs services de mobilité de l’agglomération sur une seule application smartphone avec un règlement des services utilisés à la fin du mois.

Compte mobilité Mulhouse

Source : Compte Mobilité de Mulhouse

L'arrivée des opérateurs privés

Loi Mobilité

Certains opérateurs privés de mobilité ont également pris la vague, on peut citer plusieurs exemples :

  • Aux USA, à Denver, les usagers d’Uber peuvent connaître les horaires de bus et acheter le titre de transport directement sur l’application.
  • A Londres, Citymapper recense de nombreuses solutions de mobilité et propose une carte de paiement.

En France, il est compliqué de vendre des tickets de transports en commun pour les opérateurs privés. Notamment dus au fait, que dans de nombreuses villes les titres de transport accusent un retard en matière de digitalisation. Toutefois, avec la loi LOM ( Loi d’Orientation sur les Mobilités ), l’accès de tiers comme les opérateurs de transport privés à la distribution et la vente des titres de transports publics devraient être simplifié. Cette loi repose sur 3 grands piliers afin de transformer l’utilisation actuelle de la mobilité.

  • Investir plus et mieux dans les transports du quotidien
  • Faciliter et encourager le déploiement ainsi que l’utilisation de nouvelles solutions pour permettre à tous le monde de se déplacer
  • Engagé la transition vers une mobilité plus propre afin d’atteindre l’objectif de la neutralité carbone en 2050

 

Source : ecologique-solidaire.gouv.fr

Les avantages de la mobilité servicielle

Le MaaS nous donne une vision idéale et ambitieuse de ce à quoi pourrait ressembler la mobilité de demain, toutefois, pour y parvenir de nombreuses étapes sont à franchir au préalable, notamment celle de la transformation numérique par les acteurs de la mobilité, qu’ils soient publics ou privés.

Les avantages du concept MaaS se distinguent en plusieurs points. Tout d’abord, le large choix de services de mobilité proposés offrant une réelle valeur ajoutée pour l’utilisateur car il n’a plus besoin de télécharger d’innombrables applications afin de combiner deux services de transports. Tout est centralisé au sein d’une plateforme unique.

Il offre la possibilité aux utilisateurs de combiner des services de transports afin de simplifier l’accès à la mobilité assurant ainsi l’usage optimal des modes de transport. De nombreuses solutions de transport font désormais partie intégrante des réseaux de transports. Le Maas permet de les intégrer et de les faire converger entre elles. Grâce aux technologies MaaS développés, l’expérience utilisateur se veut enrichie car l’utilisateur peut sur une seule application sur-personnaliser sa mobilité en connectant différents types de services selon ses propres critères.

De plus, ce segment représente une opportunité de changement fondamental dans le comportement des gens en ville et en dehors de la ville, appuyant ainsi le fait que la génération du millénaire se désintéresse de plus en plus de posséder son propre véhicule. Ce nouveau style de vie prend de plus en plus de place parmi cette génération impliquant le fait de moins rouler et d’y substituer le vélo, la trottinette ou encore la marche à pied. Cette démarche suit le mouvement de la sensibilisation aux nouveaux moyens de déplacements souvent plus respectueux de l’environnement permettant ainsi de réduire l’empreinte carbone de chacun lié aux déplacements.

L’application MaaS permet la création d’une expérience de voyage sans interruptions basées sur la demande. Afin que la planification anticipée des voyages devienne réalité, les systèmes de transports doivent évoluer vers un modèle de mobilité plus facile à utiliser, numérique offrant des modes de transport intelligents.

Enfin, le concept du MaaS s’intègre parfaitement à celui de la Smart City car il permet la collaboration entre des acteurs publics et privés du transport. Afin de faire évoluer les villes dans un environnement durable via l’élaboration de plan de déplacements urbains. Au sein du monde professionnel des plans de mobilité entreprise, un changement de mentalité ainsi qu’une transition vers une mobilité plus douce telle qu’une mobilité électrique est envisageable.

Ship&Co, créateur de plateformes MaaS

application maas

Chez Ship&Co, nous avons développé une plateforme de mobilité innovante multimodale et bientôt intermodale permettant de créer des trajets sur-mesure en combinant plusieurs solutions de transport. Grâce à nos algorithmes, les voyageurs peuvent planifier, comparer, réserver et procéder au paiement pour plusieurs solutions de transport sur une seule plateforme selon leurs préférences ( trajet écologique, le plus rapide, le plus économique…)

Connectée avec des acteurs de la mobilité sélectionnés afin de proposer un panel de solutions comme des VTC, des services de transfert de bagages, des vélos et trottinettes en libre-service, de l’auto-partage, du taxi…). Dans le but d’aller plus loin que le simple logiciel Maas local, nous avons développé un outil permettant d’interconnecter des solutions dans plusieurs zones géographiques françaises afin de créer un trajet unique Porte-à-Porte.