Free Now for Business analyse la nouvelle réalité du voyage d'affaires

Réalité nouvelle pour le voyage d'affaires

Free Now for Business et GBTA Europe ont interrogé des travel managers et des voyageurs d’affaires sur sept marchés européens. L’objectif principal de cette étude est d’identifier leurs habitudes et leurs attentes en matière de transport terrestre, ainsi que les nouvelles tendances liées à la crise sanitaire.

C’est le premier livre blanc sur le marché du voyage d’affaires que Free Now for Business réalise, pour cela ils se sont appuyé sur l’expertise de GBTA Europe afin de décrypter 7 marchés clés en Europe. Analyse visant les profondes mutations qui bouleversent et continueront de bouleverser pendant sûrement de longues années le secteur des déplacements professionnels. 

Au cours de cette étude, 200 travel managers ainsi que plus de 700 voyageurs d’affaires ont été sondés en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Pologne, en Espagne, au Portugal et en Irlande au cours du mois de septembre 2020.

 

Abonnez-vous à notre NEWSLETTER

Rendez-vous tous les mois pour être informé des nouveautés concernant Ship&Co !

Nous suivre

Catégories

Les applications de Taxi/VTC régulièrement utilisées

Les premiers résultats de cette enquête démontrent que les applications de taxi/VTC font de nouveau partie du quotidien des voyageurs d’affaires. Par exemple, en France, 60 % des professionnels qui se déplacent utilisent ces outils régulièrement lors de leurs déplacements.

Les VTC sont moins souvent intégrés aux politiques voyages des entreprises que les taxis « traditionnels ». (89 % contre 96 % au niveau européen) Concernant l’impact de la situation sanitaire, elle a moins freiné ces usagers que dans le secteur aérien et les longs-courriers. En effet, entre 58% et 87 % des voyageurs d’affaires européens utilisent « toujours » ou « souvent » une application taxi/VTC lors de leurs déplacements d’affaires.

Au cours de son étude, Free Now for Business s’est également intéressé à l’utilisation des services de micro-mobilité, encore marginale dans le secteur du voyage d’affaires. Même si la crise sanitaire a été un catalyseur sur l’utilisation des vélos ou des trottinettes par les populations, même si nombreux sont les voyageurs européens à être intéressé par l’utilisation d’un de ces véhicules pendant leurs déplacements professionnels. ( 39 % sur le marché français) La plupart des politiques voyages n’abordent pas encore le sujet ou l’abordent dans 75 % des cas afin d’en interdire son usage.

 

Un après Covid-19 pour le voyage d'affaires

Bien entendu, il y aura un « avant » et un « après » Covid-19 pour les voyageurs d’affaires et les travel managers. Par ailleurs, à l’échelle européenne, 50 % des travel managers affirment que leur entreprise a modifié sa politique de mobilité suite à la pandémie de la covid-19. 

88 % d’entre eux évoquent le recours à des prestataires de transport terrestre contrôlés afin de garantir le respect des normes de sécurité et d’hygiène.

Pour renforcer l’aspect sécurité, pour 79 % des responsables de voyages, on retrouve le suivi des données liées aux trajets terrestre, comme le lieu de destination ou encore le nom du chauffeur comme une des propriétés actuelles.

Certains responsables de l’étude soulignent la difficulté de suivre les données pour quelques moyens de transport terrestre comme le bus, la trottinette ou le taxi « traditionnel » :

« Si un employé prend un bus, un taxi traditionnel, une trottinette, son entreprise n’obtient généralement pas les informations importantes, comme la destination, le nom du chauffeur, le numéro de permis ou l’heure du trajet. Ce qui n’est pas le cas des courses faites en VTC, où l’application permet de localiser le voyageur et d’avoir accès à toutes les données relatives à son trajet ».

Toutefois, le « duty of care » n’est pas le critère principal que les responsables des voyages regardent chez les applications de VTC et taxis. Pour les travel managers, les critères sont les suivants :

  • Simplicité de réservation (61 %)
  • Frais d’inscription, d’abonnement ( 52 %)
  • Temps d’attente ( 38%)
  • Duty of care ( 28 %)
  • Suivi des voyageurs et l’intégration à la plateforme de gestion de risques ( 23 %)

Concernant les voyageurs d’affaires français, on retrouve le même podium :

  • Simplicité de réservation ( 63 %)
  • Les coûts ( 51 %)
  • Les temps d’attente ( 45 %)

Le livre blanc disponible sur le site de Free Now for Business.

 

> Vous devriez également aimer